En Vogue


Cheveux : les soins naturels à l’assaut des salons

9 septembre 2015
A A

Vinaigre, karité, œuf, huile d’olive, ortie, monoï : ces ingrédients que nous connaissons bien reviennent en force dans les soins pour cheveux. A chacun ses propriétés : le monoï pour hydrater, l’ortie pour fortifier, le vinaigre pour faire briller. Même les plus grands professionnels s’y mettent.

La nature, bénéfique pour nos cheveux

Vinaigre, œuf, huile d’olive, miel : ces ingrédients pour la cuisine, sont aujourd’hui des must have des salons de coiffure comme de nos salles de bain. En effet, leurs propriétés respectives font des miracles sur nos cheveux. Le vinaigre s’utilise en eau de rinçage embellissante, les œufs et l’ortie fortifient la fibre capillaire, l’huile d’olive possède des vertus nutritives et le monoï protège et réhydrate.

La plupart de ces ingrédients sont utilisés en soin à laisser poser, mais les plantes peuvent aussi servir à créer des colorations végétales détoxinantes. Le henné est notamment connu depuis des millénaires dans les pays du Maghreb et en Inde pour son action purifiante. Moins exotiques, le romarin, la sauge et le thym prennent aussi soin de nos cheveux, tout en apportant leurs propriétés médicinales. Coiffeur coloriste de métier, Christian Roche, créateur de la gamme de soins végétale Marcapar, l’explique dans une interview pour femininbio : « Les plantes avec un mordant direct, comme le henné, contiennent naturellement une molécule colorante appelée le lawsone, qui permet de faire aimant sur le cheveu, sans l’abimer. » Après de nombreux essais, la qualité du cheveu obtenue l’a poussé à persévérer : « le cheveu était brillant, facilement modelable et souple. Par ailleurs, j’ai vu diminuer puis disparaître les allergies et autres réactions dermatologiques, tant chez les clients que chez les coiffeurs. »

Tous ces ingrédients naturels sont les bienvenus pour apporter du baume au cœur des chevelures stressées, fatiguées ou dévitalisées. Au-delà des effets esthétiques, ils influencent même notre bien-être, le cheveu étant un baromètre fiable de notre santé.

Des soins naturels et professionnels

Les bienfaits procurés par les ingrédients naturels sont désormais connus et reconnus. Si leur utilisation est restée pendant longtemps marginale dans le domaine capillaire, les professionnels se les approprient de plus en plus. Et pour cause : les coiffeurs sont les premiers exposés à la toxicité des produits chimiques, avant même les clients. Un argument qui a poussé Alexandra Perrogon, coiffeuse, coloriste et co-auteur de l’ouvrage J’embellis mes cheveux à se tourner vers les colorations végétales : « L’allergie aux teintures chimiques est reconnue comme une maladie professionnelle. Les risques sont mentionnés noir sur blanc dans le Journal officiel du Parlement Européen. (…) La chimie nous a beaucoup apporté, mais maintenant nos organismes sont saturés et il est important de revenir à des produits de beauté plus naturels. »

Oscar Cullinan, David Lucas, Mona Mether, Romain Colors : ils sont nombreux aujourd’hui à se passionner pour le retour à des produits à base d’ingrédients naturels, notamment pour des questions de santé, à une échelle internationale. Cette démarche rejoint une tendance plus large, la coiffure verte, soutenue par une part non négligeable de la profession.

C’est le cas du salon Coiffure et Nature, créé par Georges Bacon, qui offre une solution sans risque à toutes celles qui souhaitent garder une chevelure saine et brillante tout en évitant l’utilisation de produits à base chimique. D’autres subliment les ingrédients d’antan comme le coloriste Christophe Robin qui a réinventé le vinaigre à cheveux par le truchement de trois lotions extra-chic aux effets ciblés.

Les coiffeurs sont ainsi de plus en plus nombreux à faire le choix de produits naturels, voire biologiques. Prendre soin de ses cheveux, c’est avant tout prendre soin de soi : les plantes et autres trésors de la nature ont de beaux jours devant eux.

Pauline LOUIS

les soins naturels