Secrets de salon


Maroc : les rituels de beauté millénaires

18 avril 2016
A A

Au Maroc, encore plus qu’ailleurs, la beauté est une véritable affaire de femmes. Les pratiques cosmétiques y puisent leurs racines dans un savoir-faire ancien issu à la fois du monde rural et berbère, et de techniques communes au monde arabe, importées au Moyen-Âge. Trois blogueuses marocaines dévoilent à FAB leurs secrets de beauté.

Le rituel du hammam

Pour Mounia, blogueuse sur Daily Mounia et auteur de deux mémoires traitant de l’histoire de la beauté dans le monde musulman occidental à l’époque médiévale, « le premier rituel de beauté indispensable à toute Marocaine qui se respecte est tout simplement le passage au hammam. » Les Marocaines ont toujours misé sur la tradition du hammam pour purifier leur corps et tranquilliser leur esprit, et rares sont celles qui dérogent à ce rituel hebdomadaire.

Le savon noir ou saboun el-beldi (littéralement, « le savon du pays ») est un produit millénaire, encore utilisé par de nombreux Marocains et Marocaines. C’est un produit indissociable du rituel du hammam. « Ma mère, ma tante et ma grand-mère l’utilisent de façon hebdomadaire, au moment du bain ou lors de leurs passages au hammam. La plupart des Marocains ne conçoivent pas un déplacement au hammam sans acheter au préalable, à la boutique située à l’entrée du hammam, quelques grammes de savon noir pour une poignée de dirhams », raconte Mounia.

Le savon noir est fabriqué à partir d’huile d’olive, laissée en macération dans du sel et de la potasse (les ingrédients peuvent varier). Riche en Vitamine E, il hydrate la peau et la prépare au gommage. On l’utilise en humidifiant la peau, puis on l’applique en le massant. Samia, blogueuse sur Les Idées de Samia pratique elle-aussi ce rituel, et aime « l’odeur particulière du savon noir qui embaume la salle de bain dès l’ouverture du flacon ». Même chose pour Yasmine de My Hipster Square, pour qui le rituel du savon se doit d’être perpétué, et qui le choisit à l’eucalyptus pour ses vertus décontractantes et respiratoires.

Pour gommer la peau après le nettoyage au savon noir, rien de tel que le gant de kessa (ou « kiss » en marocain) ou la pierre ponce, dont l’utilisation est centrale dans la vie de toute Marocaine. Comme nous l’explique Mounia, « les gommages à grains ont encore du mal à percer au Maroc, tant les Marocaines trouvent leur efficacité moyenne face à celle du gant de kessa. »

Des ingrédients naturels incontournables

Le ghassoul (prononcez « rassoul ») est l’un des secrets de beauté les plus prisés des Marocaines. Cette argile, dont le nom vient du mot arabe « ghassala » qui signifie « se laver », se mélange en général à une eau florale et s’applique en masque sur le corps, le visage ou les cheveux. Yasmine en enduit tout son corps avant de finir le rituel du hammam tandis que Samia adore son côté pratique et rapide qui lui permet de réaliser aussi bien des soins gommants que lavants. Masque, gommage, savon, les usages du ghassoul sont quasi infinis !

Credits Les Idees de Samia_0
Masque au Ghassoul, crédit photo : Les Idées de Samia

Les eaux florales ont aussi une place essentielle dans ce gynécée de beauté. Leurs bienfaits sont reconnus depuis des siècles, en particulier ceux de l’eau de rose et de fleur d’oranger. Mounia les achète exclusivement au Maroc et prend soin de les sélectionner naturelles ou biologiques. « Je les vaporise matin et soir sur ma peau. Lorsque je me réveille le matin avec des poches sous les yeux et le regard fatigué, j’applique deux cotons imprégnés d’eau de rose sur mes yeux. » L’eau de rose est un excellent régénérant pour la peau, on lui prête des vertus anti-âge, tonifiantes, raffermissantes et apaisantes. L’eau de fleur d’oranger possède quant à elle des vertus à la fois apaisantes et adoucissantes.

SAMSUNG CSC
Eau florale, crédit photo : Daily Mounia

L’autre star des rituels de beauté marocains est l’incontournable huile d’argan. Cette huile provient de l’Arganier, un arbre que l’on ne trouve qu’au Maroc. C’est le produit fétiche de Yasmine, qui l’applique le soir avant de dormir pour ses multiples vertus adoucissantes, anti-rides, hydratantes : « C’est un must have ! ». C’est aussi un ingrédient phare pour Samia : « Pour le visage, au-delà des masques à l’argile, j’apprécie beaucoup l’utilisation de l’huile d’argan. La vraie bien sûr, pressée à froid pour garder tous les précieux actifs. Cette huile, très peu grasse sur la peau, est le soin miracle pour de nombreux usages : anti-âge, cicatrisant, anti-vergetures, massant. Tout comme le ghassoul, elle s’utilise également sur les cheveux ! ».

Des secrets de beauté maternels

Même si les Marocaines raffolent de produits de beauté contemporains, les produits cosmétiques naturels aux vertus connues depuis plusieurs siècles trônent toujours dans leurs salles de bain. Ainsi, l’utilisation d’ingrédients naturels se transmet de mère en fille. « Quand j’étais enfant, je m’amusais à imiter ma mère et à tremper des cotons dans ses bouteilles d’eau de rose pour les appliquer sur mes yeux. En général, j’en appliquais trop et je finissais le visage trempé et un parfum d’eau de rose qui me collait à la peau pendant plusieurs jours. Depuis, j’ai appris à utiliser de la bonne manière ces eaux et surtout à apprécier leurs vertus et leurs parfums enivrants. » se souvient Mounia. Il en va de même pour l’usage du khôl à l’ancienne, que l’on applique directement sur la muqueuse inférieure de l’œil avec un bâtonnet de bois trempé dans la poudre noire. « Je ne sors pas de chez moi sans mon trait de khôl. C’est ma mère qui m’a mis entre les mains mon premier pot de khôl mais c’est ma grand-mère qui le fabrique elle-même. J’en utilise depuis mes 15 ans », affirme la blogueuse.

SAMSUNG CSC
Khôl traditionnel, crédit photo : Daily Mounia

Les cheveux ne sont pas en reste et font l’objet d’attentions particulières. Yasmine a hérité de sa mère son rituel beauté pour les cheveux : « C’est un bain d’huile de ricin, argan et olive que j’applique quelques heures avant le hammam et parfois même une nuit avant. Je l’achète chez un spécialiste des huiles à Marrakech dans une ruelle de la place Jemaa El Fna. »

Pour permettre aux lectrices de FAB de mettre en pratique tous leurs précieux conseils, les trois blogueuses nous ont chacune confié une recette de soin marocain fait maison :

Le masque douceur pour le visage de Samia :

Dans un bol, mélanger avec une cuillère en bois : 2 cuillères à soupe de ghassoul, avec 4 cuillères à soupe d’eau de rose et 2 cuillères à café d’huile d’argan. Après avoir obtenu une pâte bien lisse, rincer rapidement le visage à l’eau chaude pour ouvrir les pores, puis appliquer le masque à l’aide d’un pinceau sur tout le visage sans oublier le cou (et pourquoi pas le haut du buste). Ensuite, massez-vous en faisant de petits mouvements circulaires, de cette façon vous procédez au gommage doux de la peau. Laissez poser le masque pendant 10 minutes maximum, lorsqu’il commence à sécher c’est qu’il est temps de le rincer. Le rinçage se fait à l’eau claire, vous pouvez ensuite appliquer de l’hydrolat de rose pour redonner à votre visage un coup de fraîcheur !

La variante du masque pour le visage de Yasmine :

Mélanger 2 cuillères à soupe de ghassoul, 2 cuillères à soupe d’huile d’argan, 2 cuillères à soupe d’eau de rose ou de fleur d’oranger et 1 jaune d’œuf battu : y incorporer idéalement 2 clous de girofle écrasés en poudre et mélanger le tout. Appliquer le masque sur le visage pendant 20 à 30 minutes et rincer à l’eau froide. « Les vertus de ce masque sont multiples : relaxantes, hydratantes, anti-âge, anti-rides, anti-oxydantes… ! »

Le baume hydratant pour les lèvres de Mounia :

Prendre une poignée de pétales de rose et les laisser infuser dans un grand verre d’eau bouillante. Filtrez ensuite la préparation et laissez refroidir. Ajoutez à la préparation deux cuillères à soupe de miel (de qualité) et mélangez. Conservez le mélange dans un flacon hermétique et appliquez régulièrement sur les lèvres. « C’est une recette assez simple mais d’une efficacité redoutable. Elle soigne les lèvres et les parfume agréablement ! »

SAMSUNG CSC
Baume hydratant pour les lèvres, crédit photo : Daily Mounia

Vous l’aurez compris, les rituels de beauté typiquement marocains sont nombreux et concernent toutes les parties du corps, des cheveux aux ongles, en passant par les cils ou les lèvres. Des secrets de beauté précieux et raffinés qui ont encore de beaux jours devant eux !

Pauline LOUIS