Secrets de salon


Les confidences de Claudia Cardinale sur son coiffeur

16 mai 2017
A A

A l’honneur sur l’affiche de la 70e édition du Festival de Cannes, Claudia Cardinale et ses cheveux au vent sur un toit de Rome est dans tous les esprits. L’actrice de « Il était un fois dans l’Ouest » ou du «Guépard » a raconté à FAB la relation qu’elle a eue avec ses coiffures et son coiffeur, Jacques Moisant. Voici leur histoire.

Claudia Cardinale à l’honneur sur l’affiche officielle du Festival de Cannes

La relation de Claudia Cardinale avec son coiffeur Jacques Moisant

J’ai rencontré Jacques Moisant à Rome où je tournais “Bon Baiser d’Athènes” ( de Georges Costamos, 1979, ndlr ). Lui, était coiffeur sur le plateau et on ne s’est plus jamais quitté. Il m’a accompagné dans beaucoup de voyages pour des festivals ou des avant-premières. On est vite devenu amis.

À l’époque, j’avais les cheveux très long donc le choix de coiffures étaient immense et en plus, je portais beaucoup de perruques pour les films. Un jour je jouais une russe alors, je devais porter une perruque blonde ; le film suivant, je redevenais brune. Avec Jacques, on choisissait tout ensemble les perruques, la couleur, la coiffure.

Jacques était un homme et un coiffeur formidable grâce auquel je me sentais bien. Si bien que je venais de Rome jusqu’à Paris pour me faire coiffer par lui, en personne. Plus tard, quand je me suis installée à Paris, j’ai continué à me faire coiffer dans son salon de la rue de Seine. Tout le monde y allait et j’ai rencontré des personnes de tous les milieux comme Jane Birkin ou la femme de Jacques Lang, par exemple.

Je suis quelqu’un qui aime beaucoup changer de coiffures. Un jour, Jacques me faisait un chignon, l’autre, il me coiffait avec les cheveux lâchés. On discutait, il travaillait et après, je me sentais bien.

Je ne sors jamais sans maquillage et depuis toutes ces années j’applique ce que Luchino Visconti m’a indiqué : “mettre de l’importance au regard”. Sur ses tournages, je me faisais maquiller d’une façon qui est encore celle que j’applique aujourd’hui : surtout pas de fond de teint mais du blush, comme j’ai une peau très délicate. Je me maquille bien les yeux, jamais la bouche ! Pas de rouge à lèvres, juste un peu de crayon.

Crédits photo ©Claudia Cardinale

 claudia-cardinale-portrait-coiffeur